Peter Snejbjerg

  • Après Le Retour du maître, la division russe des sciences occultes emmène le B.P.R.D.
    Affronter des démons infernaux, pendant que Johann dirige une équipe pour sauver les agents disparus à Chicago.
    Ces derniers découvrent une ville dévastée, envahie par des Ogdru Hum et une armée de mutants humains. Quant à Liz et Fenix, elles tentent de lutter contre un culte d'adorateurs de monstres.

  • Après la JLA, c'est au tour des X-Men d'être passés à la moulinette de Garth Ennis (Preacher) et Darick Robertson (Transmetropolitan). Suite au suicide de Silver Kincaid, membre fondateur des G-Men, Hughie est chargé d'infiltrer l'équipe pour mener l'enquête.
    Il s'avère que les héros ne sont pas des orphelins recueillis par le bienveillant Godolkin comme tout le monde l'imaginait, mais qu'ils ont tous été enlevés et maltraités sexuellement par leur mentor. Décidément, il ne fait pas bon être un super-héros sous la plume de Garth Ennis !

  • 7 février 2017. La station lunaire internationale ne répond plus. Et pour cause : un monstrueux extra-terrestre s'est réveillé, annihilant toute vie alentour ! Mais ce massacre n'est que la partie émergée d'un iceberg qui va frapper la Terre de plein fouet : en cinq endroits, autant de créatures dotées de terribles pouvoirs sortent de leur sommeil séculaire. L'humanité n'était pas prête... à l'exception d'Helius, mystérieux humanoïde qui semble connaître ces extra-terrestres depuis longtemps, très longtemps...

  • La nouvelle est confirmée : le réveil des neuf créatures extra-terrestres disséminées de la Terre à la Lune va sonner le glas de l'humanité si le lien télépathique qui les unit n'est pas rompu au plus vite. Et les seuls humains qui semblent y comprendre quelque chose, les membres de la société de sécurité privée Rubicon, manquent mystérieusement à l'appel. Tout repose maintenant sur une dernière intuition d'Hélius...

  • Des dieux et des hommes est une uchronie imaginée par Dionnet, ce 4e tome intitulé « Un château en Bavière » propose deux récits qui mettent en scène ces « dieux » qui, finalement, se font l'écho de notre questionnement : peut-on rester indifférent aux problèmes du monde ?

    Le premier épisode de ce 4e volet des Dieux et des hommes nous entraîne en 1945 : un bombardier allié vole en direction de la Bavière. À son bord, dans le plus grand secret, la Reine des neiges et le Danseur. Ils ont accepté une mission cruciale pour la suite de la guerre. Dans le château bavarois digne d'un conte de fées où ils doivent combattre, une chorégraphie belle et meurtrière s'engage, exécutée avec élégance et désinvolture par les dieux. La seconde histoire proposée dans l'album se déroule en 1955, les dieux se réunissent pour décider s'ils vont continuer à fréquenter les hommes.

    Deux histoires dans ce 4e opus de Des dieux et des hommes, l'une dessinée par une star du comics américain - le Danois Peter Snejbjerg - et l'autre par l'un des plus grands noms de la bande dessinée italienne - Ivo Milazzo.

  • Hélius plongé en catatonie, l'issue de cette guerre d'un genre nouveau semble désespérée. Mais, tandis qu'en haut lieu, on se lamente d'avoir fait entrer le loup dans la bergerie au nom de la suprématie américaine, Adesh Khan refuse de baisser les bras. Il est temps pour les humains de reconquérir leur planète. ou de mourir !

  • John Arcudi (Gen13) et Peter Snejbjerg (Midnighter) ont imaginé un incroyable Graphic Novel qui revisite le mythe du super-héros. À travers le regard de Sam, le lecteur observe le parcours de son meilleur ami, Eric Forster, un jeune garçon sans histoire qui se retrouve d'un jour à l'autre avec des super-pouvoirs. Fort de ses incroyables capacités, il choisit de servir la société, mais il va rapidement découvrir que son nouveau rôle le met à l'écart de l'humanité.
    Ce récit complet est différent de ce tout de qui a pu être fait auparavant sur ce thème.
    Il est centré sur les protagonistes, sur leur ressenti et sur leur psychologie.
    Le lecteur s'attache à ces individus qui lui ressemblent. Cette introspection rend la lecture de cet album unique et dérangeante.

  • J e Tout-Puissant a quitté le paradis.
    Le révérend Jesse Custer, avec l'aide de sa compagne Tulip et de son meilleur ami, Cassidy le vampire irlandais, veut savoir pourquoi. Difficile cependant de retrouver le Seigneur, même pour quelqu'un dont l'âme a fusionné avec une entité surnaturelle quasi omnipotente, nommée Genesis. Pour retrouver la trace de Dieu, Jesse doit entrer dans sa propre tête pour y discuter avec son invité. Pour cela, une poignée de peyotl absorbé sous le ciel de l'Arizona semble l'idéal.
    Mais ce qui l'attend à Monument Valley est loin d'être aussi spirituel : un contingent entier de tanks de l'armée américaine, aux ordres de Herr Starr, le nouvel archipère du Graal. Décidé à contenir la puissance de Genesis à ses propres fins, Starr est prêt à se servir de tout ce que propose l'arsenal militaire américain pour soumettre Jesse... et aucun camp ne quittera le champ de bataille sans avoir subi de lourdes pertes.
    Guerre au Soleil est le sixième volume de la saga Preacher, l'un des comics les plus plébiscités des années 1990. Créée par le scénariste Garth Ennis et le dessinateur Steve Dillon, cette épopée moderne parle de vie, de mort et de rédemption mais aussi de sexe, d'alcool, de sang et d'armes à feu... sans parler des anges, des démons, de Dieu, des vampires et des cinglés en tout genre qui font de cette aventure l'une des plus viscérales jamais publiées.
    En bonus, cet album contient également les commentaires de Glenn Fabry, qui a peint l'intégralité des couvertures de la série.

empty