Arts et spectacles

  • À tout juste 20 ans, alors qu'il chahute avec des amis, Fabien heurte le fond d'une piscine. Les médecins diagnostiquent une probable paralysie à vie. Dans le style poétique drôle et incisif qu'on lui connaît, Grand Corps malade relate les péripéties vécues avec ses colocataires d'infortune dans un centre de rééducation. Jonglant avec émotion et dérision, ce récit est aussi celui d'une renaissance.

    Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud, est né en 1977, sous le soleil de la Seine-Saint-Denis. Enfant, il veut devenir prof de sport. Mais la vie lui réserve un autre destin. Armé d'une béquille et d'un stylo, il se lance dans la musique : en 2006, son premier album, Midi 20, se vend à plus de 600 000 exemplaires et l'artiste est primé deux fois aux Victoires de la musique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Aborder la politique par le cinéma. Ne pas seulement se divertir mais s'impliquer. Ne pas rester spectateur d'une histoire étrangère mais devenir acteur de son propre destin. Chercher dans l'obscurité des salles de projection les lumières d'un imaginaire commun. Le jour de 1969 où Z, le film de Costa-Gavras, est sorti en salles, la politique comme imaginaire démocratique a fait irruption dans le cinéma, la politique comme lieu de partage.

    E. P.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Son nom est connu de tous, suscite l'admiration : Costa-Gavras a marqué l'histoire du cinéma. Intimes et tendres, ses Mémoires retracent sa jeunesse et racontent sa carrière. On y découvre Hollywood, on y croise des légendes dont il suffit d'évoquer les noms ? Yves Montand, Marlon Brando ou encore Romy Schneider ? pour comprendre que le réalisateur prodige a été nourri des plus grands rêves de notre temps, comme de ses combats les plus rudes.

    Né le 10 février 1933 à Loutra-Iraias, en Arcadie (Grèce), Konstantinos Gavras, dit Costa-Gavras, est l'auteur d'une vingtaine de films (Z, L'Aveu, Amen...) qui ont autant changé le cinéma que notre façon de voir le monde.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « La Solitude heureuse du voyageur est un choix de photographies tiré de mes voyages, rempli de déserts, de villes et de chambres d'hôtel. Comme pour Notes, mon premier livre fondateur, il y a toujours la place d'une femme aimée au bord du cadre, comme si je photographiais mon désir et que le paysage me renvoyait un moi enfin apaisé. » R. D.

    Photographe majeur du XXe siècle et cinéaste de réputation internationale, Raymond Depardon est le fondateur de la célèbre agence de photographie Gamma. Il a publié de nombreux ouvrages de photographies dont Errance, Paysans et du Tour du monde en 14 jours, disponibles en Points.

  • J'ai le pressentiment que quelque chose ne sera plus comme avant.
    C'est peut-être là la vraie définition de l'errance, de sa quête, avec sa solitude et sa peur. c'est le désir que je cherchais, la pureté, la remise en cause, pour aller plus loin, au centre des choses, pour faire le vide autour de moi. je me dois de me laver la tête... pour rencontrer le centre d'une nouvelle image, ni trop humaine, ni trop contemplative, ou le moi est aspiré par les lieux quand le lieu n'est pas spectacle, ni surtout obstacle.
    Il me faut vivre cette quête qui est la mienne... elle arrive à un moment, ni bon ni mauvais, elle est nécessaire... pour être juste cette errance est forcément initiatique... mon regard va changer... cette quête devient la quête du moi acceptable.

  • Life

    ,

    Une Impala fonce dans le désert de l'Arkansas. Keith Richards est au volant. Avec lui, des amis et quelques substances : hasch, coke et peyotl. En cet été 1975, les Rolling Stones forment déjà le groupe de rock le plus dangereux de la planète. Bien sûr les histoires de dope, les filles évanouies, les arrestations, on connaît. Mais quand Keith Richards raconte l'épopée à sa façon, on touche au mythe.

  • Une invitation au voyage en 100 photos couleur inédites.

    Quand Raymond Depardon retourne au Japon lors de deux brefs séjours, en 2016 et 2017, c'est un choc. Il découvre un Japon accessible, à portée de Leica. Il parcourt la ville, s'enfonce dans la campagne, de Tokyo à Kyoto et aller-retour, attrapant à la volée ce qui du pays du Soleil levant s'offre et se dérobe : une palette de couleurs unique, qu'on lui connaît peu, toutes en tons pastel, « formica ». Il erre en amateur, se laisse surprendre - et nous avec.

  • Fugueur, fou de folk et de rock'n'roll, Robert Zimmerman sublime sa rage de vivre en devenant Bob Dylan. Ces interviews essentielles, réunies pour la première fois, permettent à l'artiste de conter son parcours exceptionnel. Dylan se confie, esquive, plaisante, et délivre en une prose aussi mystérieuse que géniale les indispensables clés de son oeuvre légendaire.

    Né en 1941, Bob Dylan, de son vrai nom Robert Zimmerman, est un auteur-compositeur-interprète, peintre et poète américain, figure majeure de la musique populaire. Il reçoit en 2016 le prix Nobel de littérature.

    Édition établie par Jonathan Cott.

  • Paysans

    Raymond Depardon

    A seize ans, Raymond Depardon quitte la ferme familiale du Garet pour apprendre le métier de photographe.
    Le monde paysan, qui peu à peu se délite, hante son travail. Ces 80 clichés alternant le noir et blanc et la couleur, accompagnés des commentaires "précis et imagés" faits par les agriculteurs qu'il a photographiés, sont tout entier habités par la clairvoyance d'une génération qui assiste, impuissante, à sa propre disparition.

  • Raymond Depardon a photographié la France, en guettant les traces de l'homme sur le territoire, un peu à la manière dont Walker Evans a photographié les États-Unis au début du XXe siècle. Le photographe et réalisateur mondialement connu a visité presque toutes les régions de France, dans un fourgon aménagé.

    Pour la première fois en poche, cet ouvrage regroupe deux cents photographies, sélectionnées parmi celles qui ont le plus marqué : toutes donnent à voir ce qu'habiter la France veut dire.

    Préface de Michel Lussault.

  • Jeune paysan originaire d'Hazebrouck, Aimé Maeght a connu un destin fulgurant. Devenu l'ami de Bonnard, Matisse et Picasso, il s'est bâti un véritable empire artistique. Sa petite-fille part sur les traces de cet éblouissant grand-père dont l'héritage a été malmené par des conflits qui ravagent le clan familial. L'histoire de l'art moderne racontée par le prisme d'un de ses plus grands collectionneurs.

  • De quoi est faite Juliette Gréco ? Issue d'une famille résistante, échappant de justesse aux camps, elle s'engage après la guerre aux côtés des artistes et des intellectuels de Saint-Germain-des-Prés. La voilà qui devient muse, incarnation intemporelle de la ville de Paris, sans trop savoir comment, en en appréciant chaque instant. Dans cette autobiographie, ponctuée d'anecdotes passagères et d'impressions durables, la chanteuse se souvient de tout, de rien, et rend hommage aux habitants de ses souvenirs.

  • Avec son ami Mark Salisbury. D'Edward aux mains d'argent à Sweeney Todd, en passant par L'Étrange Noël de Mr Jack ou Batman, le cinéaste livre les secrets de sa création et ouvre les portes de son imaginaire, peuplé de rêves et de cauchemars.

    « Tim Burton est un artiste, un génie, un excentrique, un fou et un ami brillant, courageux, drôle jusqu'à l'hystérie, loyal, non conformiste et franc du collier. Je n'ai jamais vu quelqu'un de si évidemment hors jeu s'adapter aussi bien. À sa manière ».
    Johnny Depp.

    100 dessins de Tim Burton.

  • Life

    Keith Richards

    Une Impala fonce dans le désert de l'Arkansas. Keith Richards est au volant. Avec lui, des amis et quelques substances : hasch, coke et peyotl. En cet été 1975, les Rolling Stones forment déjà le groupe de rock le plus dangereux de la planète. Bien sûr les histoires de dope, les filles évanouies, les arrestations, on connaît. Mais quand Keith Richards raconte l'épopée à sa façon, on touche au mythe.

    Keith Richards est né à Londres en 1943. Guitariste, chanteur et cofondateur des Rolling Stones, il a aussi enregistré des albums solo avec son groupe les X-Pensive Winos. Il vit dans le Connecticut avec sa femme, Patti Hansen.

  • Paul McCartney

    Philip Norman

    1965. Paul McCartney conquiert les sommets - et le coeur des fans des Beatles. Cinquante ans plus tard, il n'est pas redescendu : il a formé puis quitté Wings, oeuvré en solo, connu la prison avant d'être anobli. Un destin extraordinaire, qui n'avait jamais été si bien conté que par Philip Norman. Son récit, précis et passionné, s'impose comme le portrait définitif du légendaire musicien.

  • « Si j'aime me repasser le film de ma vie, je ne me complais pas dans mon passé. Je préfère m'intéresser à celui des autres, que j'essaie de faire revivre sous ma plume. Entre ces deux événements, il y a une vie, plus ou moins réussie, plus ou moins banale ou flamboyante, avec son lot de joies et de peines. »

  • Spectaculaire, intime, tragique ou légère, l'année 1968 s'éclaire d'un jour nouveau sous le regard attentif et tendre de Raymond Depardon. De Brigitte Bardot aux jeux Olympiques de Mexico, des manifestations américaines aux premiers affrontements parisiens, plus de cent photos nous racontent, avec une saisissante justesse, l'histoire de cette année pas comme les autres.

  • Du Tennessee au Madison Square Garden, où il chanta « The Revolution Will Not Be Televised », Gil Scott-Heron était un homme de combats. Dans ces mémoires rythmés par son phrasé vif et imagé qui inspira des générations d'artistes, il évoque son enfance mouvementée mais aussi ses rencontres avec Bob Marley, Michael Jackson ou Stevie Wonder, qui l'embarqua dans une tournée en hommage à Martin Luther King.

  • Raymond depardon nous donne à voir le monde d'aujourd'hui, ce monde devenu minuscule.
    De los angeles à honolulu, de hô chi minh-ville à l'afrique, il est allé "se perdre et regarder les gens vivre" le temps d'un tour rapide, presque improvisé, de la planète. cent vingt photographies sublimes disent l'étrange banalité de cet ailleurs, le souvenir et l'avenir qui se mêlent, et l'incroyable talent de ce "passeur" pas comme les autres.

  • Une autobiographie

    Neil Young

    Sa vie fut guidée par l'amour de la musique. Guitariste génial, musicien d'exception, homme libre, Neil Young se livre enfin. L'écho de Harvest et After the Gold Rush rythme cette balade à ses côtés. Les souvenirs s'égrènent et l'homme apparaît derrière le mythe de CSNY et Crazy Horse. Rescapé des paradis artificiels, père émerveillé, artiste en constant renouvellement, voici Neil : forever Young.

  • Comment petit-déjeuner avec un parrain de la Mafia et collaborer avec un prix Nobel de littérature ? Gifler ses acteurs pour les aider à jouer et sauver un condamné à mort grâce à un documentaire ? Envoyer un homme armé récupérer des copies pirates et diriger des opéras ? Cinéaste de l'excès, véritable tête brûlée, William Friedkin livre une autobiographie sans concession.

  • On connaît le Gainsbourg intemporel, le dandy magnifique sachant sublimer les femmes et leurs voix. On connaît le Gainsbarre décrié et provoc, libéré et libertaire, qui défraie la chronique et bouscule les bonnes moeurs. Pierre Mikaïloff dévoile ici un Gainsbourg inconnu : grand timide, peintre déçu et réalisateur de talent éclipsé de la scène par sa propre légende, celle d'un génie insaisissable.

  • Pour la première fois depuis 2009, Mélanie Georgiades, alias Diam's, sort de son silence. Dans une autobiographie sincère et émouvante, elle se livre sur sa carrière et ses choix de vie. Sans tabous, l'étoile du rap français raconte son enfance, la gloire, les larmes derrière les paillettes, sa solitude, son engagement humanitaire en Afrique, sa découverte de l'Islam. et sa renaissance.

  • On connaît le Bowie décadent, intemporel et multiforme, on connaît le glam de Ziggy Stardust, l'élégance du Thin White Duke... Sous la plume de Patrick Eudeline, David Bowie se réinvente dans un portrait décalé : au palimpseste des facettes existantes s'ajoutent celles de l'amant, du junkie et, bien sûr, celle du génie, dans un portrait littéraire et musical, passionné et sans compromis.

empty