Religion & Esotérisme

  • Nous vivons dans un monde très perturbé. Comment y être heureux ?

    Regardons la nature. Elle est merveilleuse ! Depuis que je suis tout petit, elle me fascine. Prenons le temps de la contempler. Une fleur, un chant d'oiseau, un coucher de soleil...

    Recherchons le meilleur dans les êtres humains : un couple qui s'aime, un ado qui crie sa joie, deux vieillards qui se regardent avec amour, un ouvrier aimant son travail, une femme qui observe son nouveau-né, un sourire qui nous réconforte, une discussion où l'on s'écoute, un pardon qu'on a offert.

    Alors la prière jaillira : « Seigneur, d'habitude je Te demande tout et n'importe quoi... Aujourd'hui je Te dis simplement «merci» de m'aider à voir le meilleur qui sommeille en moi, ainsi que le meilleur chez les autres. » Et cette prière changera mon regard.

    Guy Gilbert

  • Pendant le confinement du printemps 2020, alors que l'Italie n'arrive plus à compter ses morts, une photo fait le tour du monde : le pape François, de son balcon, bénit la place Saint-Pierre entièrement vide. Les cérémonies de Pâques ont été annulées, les chrétiens souffrent de ne plus pouvoir se retrouver ni prier ensemble, mais le pontife est toujours là pour incarner le message de l'Église.

    François ressent la nécessité d'éclairer cette période d'obscurité, d'aider les gens à retrouver un sentiment religieux qui semble perdu avec la pandémie, de leur redonner un élan d'espoir et de solidarité, de foi et de courage. Profondément attentif aux dynamiques contemporaines, il se montre très critique à l'égard des gouvernements populistes : privilégier l'économie face à la Covid-19 s'apparenterait à un génocide. Ses discours quotidiens ne cessent de rappeler les trois grandes menaces qui pèsent sur le monde actuel : l'iniquité, le nouvel esclavage subi par les plus démunis et la ruine de la nature.

    Dans ce livre passionnant, rigoureusement documenté, Marco Politi décrit les bouleversements à l'oeuvre dans l'Église, et montre pourquoi le pape François, tandis que la pandémie continue de faire des ravages, est le seul dirigeant au monde capable de prendre le recul nécessaire pour penser la société de demain et favoriser sa renaissance.

  • Combien de personnes m'écrivent leurs souffrances et leurs manques... Je tente de leur répondre, mais ce n'est pas facile.

    On me dit souvent : « Les autres sont des faux jetons. Les gens ne pensent qu'à eux. Qui est honnête ? » Je réponds : « Et toi, es-tu toujours honnête ? Penses-tu être vrai et franc ? Les autres sont-ils prioritaires ? » Si tu te découvres « pécheur », alors tu penseras d'abord à te guérir toi-même. Il faut s'accrocher pour ça. Avec d'autres chrétiens, tu chercheras, car on se guérit ensemble. Écoute-les d'abord, pleinement. Refuse de les juger, car on ne fait que ça. Pardonne-leur, c'est là que tu guériras.

    Le Seigneur a un pouvoir incomparable de guérison. Prie chaque jour : pour toi d'abord, pour les autres ensuite.

    Et la joie sera en toi, aujourd'hui... et durant tant d'autres vingt-quatre heures !

    Guy Gilbert

  • Je suis un enfant naturel, né hors mariage de l'amour de ma mère et de son amant, un enfant considéré comme une « honte » par sa famille. Quel long chemin depuis ce départ si difficile jusqu'à aujourd'hui, où je suis habité de paix et de confiance !
    Cela aurait pu mal finir, mais Dieu m'a sauvé. À des moments importants de ma vie, j'ai écouté Ses appels et j'y ai répondu. Nous sommes tous appelés. Dans un monde si dur, marqué par le chômage, la violence, la pauvreté, les familles disloquées, la solitude..., l'amour de Dieu est pour nous la plus belle des espérances.
    J'ai voulu écrire ce livre car on me pose tant de questions sur mon chemin spirituel, ma foi, ma prière, mon lien d'amour avec Dieu. J'ai souhaité raconter et partager. Admirer aussi les êtres qui m'ont guidé et inspiré. Dieu est si présent, si actif dans nos vies que tout est possible. À n'importe quel moment, à n'importe quel âge, qu'on soit riche ou pauvre, homme ou femme, pratiquant ou pas, bien portant ou malade, oui, tout est encore possible. Il nous faut juste nous ouvrir, nous offrir à Lui.
    Il n'est jamais trop tard pour le plus grand Amour.

    Michael Lonsdale.

  • Allons vers la joie

    Pape François

    Pour le pape François, la joie est belle, bonne et féconde. Elle est un don de l'Esprit qui ne nous abandonne pas, même lorsque nous traversons des moments difficiles.

    Mais, si la joie est un élan simple vers l'amour de soi, des autres et du Seigneur, elle n'est pourtant pas acquise et doit être cultivée au quotidien.

    Conscient que la joie ne se vit pas de la même manière selon le moment et le lieu de vie, le souverain pontife adresse à tous de précieux conseils. Il accompagne le lecteur de la douleur à l'espoir, de la solitude à l'amitié, de la peur au courage, du sentiment de vide intérieur à la foi, de l'offense au pardon... Car, il en est convaincu, notre bonheur passe par la solidarité et l'amour : c'est en se donnant que l'on connaît la véritable joie.

    Un livre lumineux pour qui souhaite trouver un sens à sa vie.

  • Guy Gilbert a toujours prôné ce qu'il appelle la théologie des vingt-quatre heures : « Hier on s'en fout, demain n'est pas encore là, seul compte aujourd'hui. » Cette attention portée au moment présent, à ce que nous devons faire aujourd'hui, voilà l'essentiel, voilà la seule véritable urgence.
    Fort de sa longue expérience, le curé des loubards nous propose une méditation pour chaque jour de l'année : 365 courts textes d'une page chacun qui nourriront le lecteur le long de chaque journée. Réflexions, récits, prières, anecdotes, ces textes très vivants traitent d'une variété de thèmes : famille, amour, éducation, foi, animaux, médias, amitié, violence, paix, joie, nouvelles technologies, adolescence, prière, équilibre personnel, travail, etc.
    Le lecteur sortira enrichi de la lecture de ces textes et, jour après jour, apprendra à aimer plus que la veille en attendant d'aimer encore mieux le lendemain.

  • Né en 1972 au Canada d'un père juif et d'une mère protestante, dès l'âge de quatre ans, Elijah Ary fait des « rêves-souvenirs », à la suite desquels il cite des personnes, des noms, des lieux précis dans un Tibet lointain. Ces images et propos exceptionnels sont authentifiés par des maîtres bouddhistes et, à l'âge de huit ans, Elijah est reconnu par le Dalaï Lama comme la « renaissance » de l'érudit maître de méditation Guéshé Jatsé. Ces souvenirs seront vérifiés par Elijah lui-même lorsque, vingt-cinq ans plus tard, il effectuera un voyage au Tibet et apprendra des détails de la part de personnes ayant connu son « prédécesseur ».

    À l'âge de quatorze ans, il part dans un monastère en Inde où il demeure jusqu'à ses vingt ans. Il y suit un apprentissage très rapide de la langue tibétaine, reçoit une formation philosophique et spirituelle de très haut niveau en contexte traditionnel, ainsi qu'une initiation approfondie à la méditation.

    Il décide ensuite de regagner l'Occident, sur les encouragements du Dalaï Lama, afin de partager ses connaissances, et il intègre Harvard où il obtient un doctorat en sciences des religions. Il est aujourd'hui installé à Paris où il exerce comme psychothérapeute et comme maître de méditation.

    Son récit offre une plongée dans les complexités d'une époque charnière : celle qui a vu le bouddhisme s'enraciner en Europe et en Amérique. Pris entre plusieurs pays, langues, cultures, religions, Elijah Ary est devenu un « pont » vivant entre Orient et Occident, entre tradition et modernité. Il raconte ici son parcours remarquable, qu'il décrypte en expert du bouddhisme. Ponctuant son propos d'exercices de méditation, il initie le lecteur occidental à cette pratique prisée chez nous. Il éclaire aussi de l'intérieur certains aspects mal compris du bouddhisme : la réincarnation et le phénomène des tulkous, le caractère illusoire de l'ego, la loi du karma ou l'interdépendance universelle.

    Un témoignage sans précédent sur le vécu intime d'un « enfant-lama », sur la vie d'un Little Buddha devenu grand.

  • Fort de milliers de rencontres, de témoignages, de confidences reçues, fort aussi de son inlassable action de prêtre-éducateur auprès de nombreux jeunes qu'il a sauvés, les extrayant de la rue, de la drogue, de la violence, Guy Gilbert a voulu partager dans ce livre son immense amour de la vie, sa confiance en l'humain, son regard sur le monde contemporain, sa foi en un Dieu-Amour qui soutient chacun d'entre nous, dans tous les compartiments de notre existence.
    Cet ouvrage appelle chaque individu à cultiver des vertus comme la patience, l'humilité, l'amitié, la tolérance, le respect, le pardon, la bonne humeur... elles lui seront utiles pour trouver un équilibre. Et aussi pour mieux s'engager dans la société, par exemple en faveur de l'écologie, de la lutte contre la misère et contre la violence. Guy Gilbert donne aussi de précieux conseils à ceux qui travaillent, aux célibataires, aux mères élevant seules leurs enfants, à la famille, aux grands-parents, aux personnes âgées, aux malades... Il aborde aussi des questions de foi : les charismes, le rosaire, les vocations et les séminaristes, le péché, la prière, l'humanité du Christ...
    Les années n'ont pas enlevé au père Gilbert son inépuisable énergie, sa mobilisation de tous les instants en faveur des questions d'aujourd'hui. Il appelle chacun à évoluer, à « se bouger », car dans le mouvement réside l'amélioration de nos destins. C'est ainsi que la vie nous aimera.

  • Je suis né un jour de Pentecôte, ce qui me prédestinait à avoir un attachement particulier à l'Esprit Saint. Il est pour moi un modèle de générosité, de beauté, de bonté, d'amour total. Je lui demande sans cesse de l'aide, il ne m'a jamais laissé tomber.

    Dans ce livre je raconte le lien particulier qui m'unit à lui, par exemple mes sessions de prières au Renouveau charismatique, qui m'ont littéralement sauvé la vie lorsque j'avais quarante ans et que j'étais au fond du gouffre. Et puis plus tard, comment il a raffermi ma foi et ma confiance en Dieu.

    Je reproduis aussi les plus beaux textes consacrés à l'Esprit Saint : extraits des évangiles, des lettres de saint Paul, des écrits de saint Augustin, de sainte Thérèse, de Maître Eckhart, des paroles de saint Séraphim de Sarov, du curé d'Ars, du pape François et de nombreux grands croyants. Les écrivains aussi sont présents, comme Bossuet, Fénelon, Paul Claudel ou encore Simone Weil...

    La prière à l'Esprit est simple, il ne faut pas s'imaginer de grandes envolées impressionnantes. C'est très confidentiel, très intérieur et très secret.

    Laissons-le agir, il est efficace en chacun d'entre nous. Offrons-lui toute notre confiance.

  • Dans un monde qui prône la jeunesse avec acharnement, bien vivre son âge n'est pas si simple. Guy Gilbert a voulu ce livre pour rappeler à chacun que le meilleur moment de notre vie, c'est toujours aujourd'hui. Et que rester jeune, ce n'est pas se faire tirer la peau ! C'est ouvrir les yeux et les oreilles à tout ce que la vie apporte de magie et d'émerveillement, c'est offrir un regard d'espérance où les autres pourront lire la joie de vivre que donnent la sérénité, l'amour et la miséricorde.
    Au lieu d'écraser, la vieillesse doit être un maître intérieur : une vieillesse acceptée ne sera pas un handicap. Car elle est une grâce à vivre, elle a la sagesse, la sérénité d'une belle vie écoulée. L'expérience est source de connaissance, et la force intérieure est bien plus importante que celle des muscles...
    Guy Gilbert offre de précieuses recommandations pour appréhender avec bonheur les derniers âges de la vie.
    Un livre contenant bon nombre de conseils pratiques, fruits d'une longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup d'intelligence des situations, de psychologie et de foi.
    * des récits d'histoires vécues mettant en scène diverses problématiques * des conseils pour faire face à ces situations * des encadrés avec des extraits de textes de sagesse * une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question Les six premiers volumes de cette série de petits livres de Guy Gilbert, parus en mai 2008, 2009 et 2010, ont connu un beau succès : 22 000 exemplaires pour Réussis ta vie !, 13 000 pour Et si on parlait de tes mômes ?, 9 000 pour Ose l'amour !, 8 000 pour Face à la souffrance, 6 000 pour La magie des animaux, 7 000 pour Apprend à pardonner.

  • Grands-parents, vous pétez la forme ! Aujourd'hui, on est encore jeune longtemps. Mettez toute cette énergie au service de vos enfants et petits-enfants, vous êtes pour vos familles un trésor irremplaçable !
    Vous n'avez plus à vous lever à six heures du matin pour aller au boulot, vous avez du temps pour choyer, cajoler, écouter, raconter, car vous êtes l'histoire vivante des familles et des villages. Grands-parents, vous avez le pouvoir magnifique de réunir.
    Les enfants aiment bien mettre en doute ce qu'affirment leurs parents, mais jamais ce que leur disent leurs grands-parents. Ce n'est pas tant vos paroles que vos petits-enfants retiendront, c'est ce que vous serez. Si vous êtes des veilleurs de joie et d'amour, ils le seront à leur tour. Alors vivez avec eux l'heure de la tendresse.

  • Depuis plus de cinquante ans, le père Guy Gilbert assume la fonction d'éducateur auprès de jeunes en difficulté âgés de treize à vingt ans. Ils lui ont appris combien l'adolescence est une période difficile dans la formation d'une personnalité : désir d'émancipation, provocation, découverte de la sexualité. Guy Gilbert et son équipe savent trouver les moyens de les éduquer avec patience, d'aboutir à un dialogue apaisé et confiant, menant à la construction de leur estime de soi.

    Cet ouvrage nous offre des clés et des méthodes d'approche de ces êtres à vif. Guy Gilbert explique aux parents comment donner un sens à la vie de leurs jeunes, dialoguer avec eux, fermement et dans le respect de leur part de mystère. Cet apprentissage de l'échange, chemin d'humilité et d'amour, est le seul qui porte des fruits. Car le secret est d'avoir un coeur pour les comprendre, leur faire confiance, les responsabiliser.

    Un livre tonique, éclairant et pratique, qui permettra aux parents et éducateurs de comprendre cet âge mystérieux et incomparable qu'est l'adolescence.

  • La société judéo-chrétienne a souvent peur des femmes. En France, elles représentent 80 % de celles et ceux qui assurent la vie quotidienne de l'Église : catéchistes, bénévoles de paroisses et d'activités caritatives, animateurs d'assemblées, permanents d'aumônerie...

    D'où vient le refus de l'Église catholique d'autoriser l'accès des femmes au sacrement d'ordination ? Je l'explique dans ce livre, tout en espérant que cette situation évolue. Déjà le pape François a donné des signes positifs en ouvrant la voie à des femmes diacres, mais ce sera long...

    Souvenons-nous de la présence des femmes auprès du Christ jusqu'au bout, au pied de la Croix. Aujourd'hui, elles sont un trésor inestimable pour l'Église. Laissons notre institution agir pour leur permettre de répondre à l'appel de Dieu. La prudence légendaire de l'Église est son atout maître depuis deux mille ans. Mettre le pied dans la porte entrouverte pour l'empêcher de se refermer est la meilleure façon de progresser.

    Les femmes, à mon avis, feront l'avenir de l'Église.

  • « Pour vivre l'amitié et l'amour de Dieu, nous ressentons un besoin de dialogue avec lui. Consacrons-nous sans attendre à ce «coeur à coeur» avec Dieu, selon la belle expression de sainte Thérèse. Ainsi le Seigneur nous habitera à chaque moment de la journée ».

    La prière donne à Guy Gilbert la force nécessaire pour continuer son action difficile aux côtés de jeunes défavorisés et souffrants. Elle constitue le socle de sa foi, dans la fidélité à l'injonction du Christ : « Priez sans cesse ! ».

    Avec ce livre, Guy Gilbert a souhaité partager un choix personnel de prières et de textes qui élèvent l'âme. Provenant d'auteurs de tous les temps, connus aussi bien qu'anonymes, ces paroles pleines de sagesse et de générosité seront utiles à tous ceux qui souhaitent connaître une spiritualité plus forte.

    Un trésor qui permettra à chacun d'ouvrir son coeur, de mieux vivre, de mieux aimer.

  • Comment se retrouver dans une société où les valeurs bougent, où tout semble interchangeable ?
    Comment être soi dans un monde où la consommation et l'argent obsèdent les esprits ?
    À nous tous qui cherchons à donner un sens à notre existence, Guy Gilbert offre de précieux repères. Quels que soient notre âge, notre situation familiale ou professionnelle, il nous invite à redécouvrir la beauté du monde, à ressentir la joie d'être vivants et à goûter au bonheur de vivre avec les autres.
    Plutôt que réussir dans la vie, ne vaut-il pas mieux réussir sa vie ?

  • Plus forte et plus stable que le plaisir, la joie n'est pas qu'un bien-être psychologique, elle est une bénédiction. Alors qu'elle semble absente de la plupart des visages que je croise chaque jour, je sais par expérience qu'il suffit de regarder attentivement autour de soi pour la reconnaître en de nombreuses circonstances. Apprenons l'art de cultiver la joie.
    Les gens heureux se caractérisent par leur estime d'eux-mêmes, leur optimisme, leur foi et leur engagement. La vraie joie n'est jamais possessive : elle donne davantage qu'elle ne prend. Elle consiste à demeurer dans la vérité, la bonté et la beauté.
    J'ai écrit ce livre pour que nous allions tous à la rencontre de la joie de vivre, celle qui nous transforme et éclaire notre quotidien.

  • « La Marie qui me touche est humble et simple. Pas la reine des cieux, couronnée d'étoiles, mais plutôt cette petite et pauvre Juive à qui l'ange du Seigneur vient demander d'être la mère du fils de Dieu. À cette incroyable proposition, elle fait confiance et accepte son destin : «Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole.» Dieu a choisi Marie, la modeste, la pure, la seule qui était digne de porter Son fils. Aujourd'hui, beaucoup de personnes la prient, comme si elle était divine. Moi, je retiens avant tout sa douceur à laquelle personne ne résiste, même pas son fils. Je crois que son rôle n'est pas de nous exaucer, de régler nos problèmes, non, son rôle est de nous amener au Christ ».
    Michael Lonsdale.

    Michael Lonsdale a voulu exprimer son attachement à la Vierge Marie en réunissant les cinquante plus belles représentations de la mère du Christ. Du Moyen-Âge à l'époque contemporaine, les plus grands chefs-d'oeuvre sont ici réunis, oeuvres de Piero della Francesca, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël, Le Titien, Bellini, Rubens, le Greco, Chagall, et bien d'autres. En dialogue avec ces moments de la vie de Marie, sont reproduits des textes du Nouveau Testament, des saints Augustin, Ephrem, Thomas, François de Sales, Louis Grignon de Monfort, Thérèse de l'Enfant-Jésus... mais aussi de grands écrivains : Dante, Pétrarque, Bossuet, Hugo, Novalis, Verlaine, Jammes, Bloy, Péguy, Rilke, Bernanos, Claudel, Sartre...
    Le livre d'un homme de foi, un élan d'amour du beau, un livre de confiance en Marie et sa douceur.

  • Dans ce livre, le pape François revient sur son expérience personnelle de l'acte de foi et d'amour qu'est la prière, et nous invite à entrer en familiarité avec Dieu, à déposer en Lui nos angoisses et nos problèmes.
    Dans ce volume, le pape François initie le lecteur au mystère de la prière, souligne la force qu'il y trouve et le sens qu'il lui accorde. Il y distille également des conseils : pour qui et pour quoi prier, quels mots choisir et comment s'y prendre. Dans une dernière partie, le souverain pontife partage ses prières préférées, qui sauront parler à tous, pour chaque occasion et en toutes circonstances : le pardon, l'espoir, la justice, la sagesse, la conversion, la guérison, le soutien, la tentation, le deuil, la famille, les enfants...
    Un livre précieux pour tous ceux qui souhaitent vivre mieux leur spiritualité.

  • La solitude est un fléau moderne, elle gagne du terrain. En trente ans, la proportion des Français solitaires a doublé : cinq millions de personnes de plus de quinze ans vivent seules. Qu'elles soient célibataires ou divorcées, au chômage ou malades, pauvres ou étrangères, veufs ou veuves, jeunes ou âgées, ces personnes de toutes les catégories sociales et dans toutes les classes d'âge n'ont que très peu de contacts avec les cinq réseaux de sociabilité : famille, milieu professionnel, amis, communautés d'affinité ou de voisinage.

    Alors, dans ce livre, j'explore les raisons de la solitude aujourd'hui et je donne des pistes pratiques et spirituelles pour en sortir ou y faire face. Il y a urgence à agir en solidarité.
    />

  • Parce que la prière constitue l'essence de la spiritualité chrétienne, Guy Gilbert a voulu lui consacrer un petit guide pratique afin de répondre aux multiples interrogations qui lui sont faites régulièrement : Pourquoi prier ? Comment prie-t-on ? Obtient-on des grâces ? Ressent-on la présence de Dieu ? Qui est en face de nous lorsque l'on prie ? Quelle place accorder à la prière dans la vie quotidienne ?...
    En entrant dans l'intimité de la foi, Guy Gilbert offre au croyant de précieuses pistes pour enrichir notre dialogue et renouveler quotidiennement avec bonheur ses façons de prier.
    Ce livre est très attendu par les lecteurs de Guy Gilbert, désireux de vivre au mieux ce " coeur à coeur avec Dieu ". Il contient bon nombre de conseils pratiques, fruits d'une longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup d'intelligence des situations, de psychologie et de foi.
    * des récits d'histoires vécues mettant en scène diverses problématiques * des conseils pour faire face à ces situations * des encadrés avec des extraits de textes de sagesse * une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question Les six premiers volumes de cette série de petits livres de Guy Gilbert, parus en mai 2008, 2009 et 2010, ont connu un beau succès : 22 000 exemplaires pour Réussis ta vie !, 13 000 pour Et si on parlait de tes mômes ?, 9 000 pour Ose l'amour !, 8 000 pour Face à la souffrance, 6 000 pour La magie des animaux, 7 000 pour Apprend à pardonner.

  • « Dans ce livre je vais tenter de disserter joyeusement de la mort, tout en sachant que nous y sommes tous condamnés. Autant en être conscient tout de suite plutôt que d'avaler un jour son bulletin de naissance en s'apercevant trop tard que la vie est brève : «Merde, il fallait mourir, je ne m'en étais pas rendu compte !» Jésus est vainqueur de la mort. C'est la puissance du chrétien.
    Quand la mort frappe, il est beau de savoir que nous allons vers quelqu'un qui s'appelle Dieu. Alors elle n'est plus à craindre car elle sera une merveilleuse rencontre avec celui que nous avons tant prié sur terre, et qui nous aime. À ceux qui contestent la mort, je dis simplement que la plus grande aventure de la vie, c'est l'amour. Un magicien prodigieux que nous, chrétiens, appelons Dieu-Amour, nous a créés, nous a faits pour aimer. Dites donc, ce serait un sacré pourri s'il nous mettait sur terre et qu'ensuite, à notre mort, tout soit terminé...
    Certains disent que ce sera le plus beau jour de notre vie. Personnellement je le pense. Anticiper ce grand jour, c'est refuser de vivre une vie close sur elle-même, c'est s'ouvrir, pendant notre séjour sur terre, au mystère de l'au-delà. Croyants, nous sommes des vivants appelés à une autre vie. Préparons-nous dès à présent à ce passage vers l'Amour. » Guy Gilbert

  • « Humour et amour, dans ma vie, se rejoignent sans cesse. Donner ma peau pour ce peuple de jeunes perdus est mon exigence première, quotidienne. La deuxième, pour moi, est de la donner en riant.

    Il y a tant de situations cocasses parmi mes jeunes, les anciens que je connais, les familles chez qui je vais, les journalistes qui me reçoivent à des émissions, les flics que je côtoie, mes confrères les curés, mes patrons les évêques... Notre Bergerie de Faucon, avec ses centaines d'animaux, est souvent le théâtre de grands éclats de rire car certaines situations sont pittoresques. Je les raconte ici, avec tendresse et bienveillance.

    J'ai voulu aussi dans ce livre montrer à quel point Dieu, dans de multiples moments de notre vie et souvent de façon tellement inattendue, nous gratifie de Ses sourires au quotidien.

    Puissent ces pages t'aider à reconnaître ces moments de grâce, à en comprendre la signification et à mettre de la joie dans ta vie ».

    Guy Gilbert

  • « De nos jours, j'entends souvent des chrétiens se demander à quoi ça sert d'aller à la messe. Je bondis immédiatement car c'est là que je ressens le plus fortement la présence du Christ.

    La messe fait l'unité de l'Église, elle est la première prière. Le mot "eucharistie" signifie "action de grâce". Le Christ, homme et Dieu, nous a adressé le plus beau signe d'amour possible en se donnant en nourriture. Il l'a fait par le geste du pain et du vin, au cours de son dernier repas avec les disciples.

    Je n'ai jamais rien accompli de plus beau et de plus fort que de faire descendre l'Amour dans mes pauvres mains.

    Méditons, plus que jamais, le mystère d'amour de l'eucharistie dont le ciel, un jour, nous livrera la puissance et la beauté. Pour l'instant, à tâtons, ne manquons pour rien au monde le moment exquis pour un chrétien baptisé : recevoir le Christ à la communion ».

    Guy Gilbert

  • Son sacerdoce auprès des jeunes en souffrance a permis à Guy Gilbert de mesurer l'importance pour les enfants et les adolescents d'avoir une cellule familiale stable et aimante où ils peuvent s'épanouir. Car, comme il le proclame souvent aux parents : « Rien ne remplacera l'amour que vous n'avez pas pu leur donner alors qu'ils étaient tout petis dans le nid.» La famille : lieu d'échange, de construction mutuelle, du regard sur l'autre, d'apprentissage de la vie, de l'amitié, de l'amour. De la foi aussi.

    La famille a toujours été au centre des préoccupations de l'Église, qui la considère comme la cellule de base de la société, celle qui défend les valeurs, qui les transmet au nouvelles générations. A la suite du synode sur la famille, convoqué par le pape François en octobre 2014 et 2015, Guy Gilbert s'interroge, dans ce livre complet et engagé, sur les défis pastoraux que pose l'évolution de la société : nombre croissant de divorcés remariés, mariage pour tous, homosexualité, etc. : « Devant tant de bouleversements, nous devons tenter de maintenir une logique morale et spirituelle. Nous devons chercher et nous interroger sans fin. Et bûcher pour améliorer notre regard vis-à-vis de l'autre.»

empty