Arts et spectacles

  • « L'inachevée » pourrait être la devise d"une vie à deux, l'absence de conclusion, la projection complice dont la pierre philosophale - vingt années de mûrissement - assure la « cathédrale » des mains (l'une qui dessine et l'autre qui écrit) d'une prière à poursuivre l'ouvrage d'amour.
    Architecture des corps où la chair des mots appelle le pinceau des caresses, la création lie ce qui alimente la mémoire des conversations, des secrets, des désirs, des murmures, des pensées millésimées.
    Un livre ? Une trace ? Plus sûrement l'écho d'un petit miracle en miroir.
    Un poème. Un dessin. Face à face. Dos contre dos. Encrés.
    Rien qu'un paradis qu'Anne Marquet et Alain Carré n'échangent qu'à regards croisés avec les amoureux de la beauté, cette enfance de l'art.

empty