Gallimard

  • En vérité, la proximité la plus grande que j'ai eue fut avec Michel Foucault et mon père n'y était pour rien. Je l'ai connu six ans durant, jusqu'à sa mort, intensément, et j'ai vécu une petite année dans son appartement. Je vois aujourd'hui cette période comme celle qui a changé ma vie, l'embranchement par lequel j'ai quitté un destin qui m'amenait dans le précipice. Je suis reconnaissant dans le vague à Michel, je ne sais pas exactement de quoi, d'une vie meilleure. La reconnaissance est un sentiment trop doux à porter : il faut s'en débarasser et un livre est le seul moyen honorable, le seul compromettant. Quelle que soit la valeur particulière de plusieurs protagonistes de mon histoire, c'est la même chose pour chacun dans toute civilisation : l'amour qu'un père fait peser sur son fils, le fils doit attendre que quelqu'un ait le pouvoir de le lui montrer autrement pour qu'il puisse enfin saisir en quoi il consistait. Il faut du temps pour comprendre ce qu'aimer veut dire.

  • «L'héroïne apporte sa dose de lucidité : il voit maintenant sans problème l'addiction dans les vies qui l'environnent, à l'amour, au sexe, à la famille, au boulot, aux conventions, et, fort de cette découverte, en arrive à compter pour rien sa dépendance à un réel stupéfiant, de même qu'un alcoolique peut passer son ivresse à compter ce que s'envoient ses confrères de beuverie. Il se pique que sa conscience de la réalité le débarrasse de la réalité. Qu'elle reste à sa place, la réalité, qu'elle ne la prenne pas tout entière.» Perrin a fort à faire avec l'héroïne.
    Elle le contraint à une lucidité. Il voit l'obscénité de toute vie, développe une compétence pornographique.

  • En enfance

    Mathieu Lindon

    Ca y est, à nouveau il est un enfant. Il veut s'accaparer celui qu'il a été. Cette fois-ci, l'enfance est une décision. Comme si un enfant l'attendait dans une grotte, protégé du monde et du temps depuis toutes ces années. Avec ses trésors et ses naufrages, il est ce voilier qui flotte à tout vent. Armé de souvenirs, de sensations retrouvées qui s'agglutinent, fidèles et infidèles, il sera à jamais cet enfant-là, dorénavant. A quoi ça sert, l'enfance ? On tombe là-dedans pour y faire quoi ? Etre un enfant, c'est comme être un dinosaure, ça remonte si loin. Il veut devenir ce paléontologue contaminé par son objet d'étude à qui son âge n'interdit pas d'écrire pour de vrai l'autobiographie de celui qui pourrait aussi bien être son fils que son père.

  • Les apeurés

    Mathieu Lindon

    Un curieux homme est venu me vanter ma propre peur, il prétendait m'aider à la maîtriser pour que j'en profite mieux, un homme jeune, séduisant.
    Il a mis en cause jusqu'à mes genoux. je n'ai pas exactement compris ce qu'il me proposait. une expérience ? une affaire ? une religion ? mais j'ai marché avec lui, victime ou complice. je crois bien que j'ai tâché de marcher avec lui aussi loin que possible.

  • Comment combattre efficacement jean-marie le pen ? le jeune ronald blistier, membre du front national, a commis de sang-froid un crime raciste, tuant en pleine rue un adolescent arabe.
    L'affaire a provoqué maintes indignations et tout le monde est d'accord pour faire du procès blistier celui de son mentor.
    C'est un avocat juif de trente ans, maître mine, qui défend l'assassin. il a des idées pour mieux lutter contre jean-marie le pen.
    - tendre un piège à le pen ? mais on tombera tous dedans, lui dit pourtant mahmoud mammoudi, son compagnon.
    Pierre mine, quoi qu'il en soit, a engagé la lutte.
    Son jeu est indéchiffrable. ne devient-il pas la cible d'antiracistes et l'étendard de ceux qu'il souhaite combattre ? jean-marie le pen feint de lui rendre hommage. diverses tempêtes déferlent sur sa vie, comme si ceux qui luttent sans succès évident contre le front national trouvaient cependant suspect que quelqu'un d'autre essaie une méthode différente.

  • Champion du monde

    Mathieu Lindon

    Qui, quoi vaincre pour devenir le plus grand tennis-man de sa génération ?
    Kylh, joueur vieillissant, apparaît un jour dans la vie de ximon pour aider le gamin à réaliser son rêve.
    Et cet étrange couple se met au travail : entre l'adulte malade du sida et l'orphelin avide d'offrir le meilleur de soi naît une affection qui les dépasse l'un et l'autre mais dont chacun sent qu'elle sera à jamais la principale arme de ximon. c'est par elle qu'il apprendra à gagner ou à perdre chaque match qu'il dispute, y compris la finale de wimbledon.
    - sait-tu seulement ce qu'il te faut pour être, ne serait-ce qu'un instant, champion du monde ? dit kylh.

    /> - l'être à chaque instant, non ? dit ximon.
    Mais est-t-il capable à chaque instant d'être champion du monde de courage, de générosité et d'amour ?.

empty