Pauvres morts

À propos

Quatre-vingt-trois ans, ce n'est pas une vie.
C'est juste le temps que ça prend de vieillir et de connaître le sort immérité de toute chair, le pourrissement programmé, la violence médusante du dégoût. Et si, à quatre-vingt-trois ans on s'offre un dernier sursaut de sens, un dernier triomphe amoureux, il risque d'avoir la couleur de l'argent et tous les appâts du gain. Mais c'est toujours ça de pris, toujours ça que n'ont même plus les pauvres morts gisant entre les radicelles chlorotiques et les insectes nécrophages.
Et il n'y a pas de mot de la fin, pas de sagesse acquise sur le tard.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782867447464

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    205 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuelle Bayamack-Tam

Romancière, nouvelliste, agrégée de Lettres Modernes. Née en 1966 à Marseille, vit et enseigne en banlieue parisienne. Membre fondateur de l'association Autres et Pareils, elle co-dirige les éditions Contre-Pied depuis leur création. En janvier 2013, elle a publié, aux éditions P.O.L. : Si tout n'a pas péri avec mon innocence (Prix Alexandre-Vialatte 2013, Prix du roman Ouest-France, Étonnants Voyageurs 2013) et Mon père m'a donné un mari.

empty